C’est le lieu incontournable du moment. Je devrais d’ailleurs dire LES lieux, puisqu’ils sont de plus en plus nombreux et reflètent notre nouvelle utilisation d’internet. Nouvelle révolution, deuxième âge du web. Je, tu, nous pouvons écrire et participer à l’information disponible sur la toile, voire même devenir des leaders d’opinion. Pas si virtuels que cela d’ailleurs, au grand dam des entreprises, qui voient parfois les audiences des bloggers largement dépasser la leur, toute aussi grandes et multinationales soient elles. Internet n’est plus le mass média qu’il a été. Avec les outils collaboratifs (wiki, forum, blog, annuaires de liens, etc.) chacun peut participer à la notoriété et à l’augmentation du réseau de son voisin. La diffusion d’information est restée le monopole de quelques uns tant que la technologie n’était pas accessible à tous. A présent le bloggeur moyen est, parraît-il, une bloggeuse de 17 ans (merci à Sébastien Bailly pour sa formation ‘Développer l’interactivité d’un site’ la semaine dernière), et elle poste des texte photos et vidéos, comme jadis nous griffonions des petits mots secrets (!) à faire passer à nos copains de classe quand le prof avait le dos tourné.

Publicités