Dans une étude internationale qu’elle a rendue publique le 6 juillet, l’entreprise Regus, fournisseur mondial d’espaces de travail innovants, fait un zoom particulier sur différences d’usage des médias sociaux en fonction de la taille des entreprises.

Il en ressort que les petites entreprises semblent mieux utiliser les réseaux sociaux que la moyenne. Une plus grande proportion de petites sociétés (44 %) a acquis de nouveaux clients sur les réseaux sociaux professionnels, comparé aux sociétés moyennes (36 %) et aux grandes sociétés (28 %).  Et ce, malgré le fait que les grandes entreprises sont plus susceptibles de consacrer des budgets de marketing social.  

En France, même si le pays abrite le plus grand nombre de professionnels sceptiques au monde face à l’importance des réseaux sociaux dans leur activité, la tendance est la même :

 

  • 39% de petites entreprises ont trouvé de nouveaux clients par le biais des réseaux sociaux (contre 21% de grandes entreprises)
  • 61% ont utilisé les réseaux sociaux afin d’obtenir des informations pertinentes (contre une moyenne globale de 54%)

Seul le nombre de collaborateurs ayant trouvé leur emploi en utilisant les réseaux sociaux reste légèrement supérieur dans les grandes entreprises (23%) à ce qui est constaté dans les petites entreprises (20%).

Les chiffres par secteur d’activité nous apprennent que les sociétés de conseil sont les plus efficaces (42%) pour trouver de nouveaux clients sur les réseaux sociaux. Alors que 51% des personnes interrogées dans les nouvelles technologies ne croient pas au potentiel des réseaux sociaux dans ce domaine. Le secteur de la santé est loin derrière avec 13% de nouveaux clients recrutés. 

 

 Autres chiffres clés mondiaux de l’étude

  • 40% des entreprises du monde entier ont trouvé de nouveaux clients via les réseaux sociaux.
  • Plus d’un quart (27%) consacre à un budget marketing à l’activité de réseautage social à la fois pour acquérir et fidéliser les clients.
  • Rester en contact avec des contacts d’affaires est la principale utilisation des réseaux sociaux (58%), suivie par se réunir par groupes d’intérêt (54%), la découverte de l’intelligence d’affaires utile (54%) et de l’organisation, la gestion et la connexion avec les groupes de clients (51 %).

Téléchargez l’étude

 

 Lire aussi sur cette étude (sources de ce billet)

  

Publicités