Édition du lundi 13 septembre 2010

« On est dans l'économie de l'attention »

Photos M. PIEYRE

Montpellier. « On est dans l’économie de l’attention »

RÉSEAULecolunching, : Marie-Laure Vie, 35 ans, est à l’origine de cette initiative

un concept clairement issu de la culture numérique. Symptôme des nouveaux codes, de la déferlante des réseaux sociaux de type twitter ou facebook. A l’origine de cette initiative, Marie-Laure Vie, 35 ans, responsable du multimédia à la CCI de Montpellier.
Accro au web, de façon « inavouable », confesse-t-elle. Passionnée par toutes les innovations de la toile, curieuse interplanétaire, elle « switche » de communautés en communautés, partage du lien et encore du lien … « Plus on agrège de personnes et d’idées, plus on a cette capacité à innover. » Sur sa page facebook, plus de 1 000 « amis » et des centaines de liens partagés qui ont essentiellement trait au marketing, à la presse, aux nouveaux médias et à l’intelligence économique. « Je suis très branchée expérimentation.

Dans le colunching, j’aime l’idée de passer du virtuel au réel par le filtre des centres d’intérêt. Tout ceci illustre l’économie de l’attention. » Soit ce marché géant où les consommateurs acceptent de recevoir des services en échange de leur attention. Une nouvelle adaptation de logiques d’influences.

Publicités